Forum des Terres d'Asylum Roleplay Francophone
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qui est ma déesse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kalinia

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2015
Localisation : les bois d'Asylum

MessageSujet: Qui est ma déesse...   Mer 15 Avr - 17:10

Alors que je m'en retournée dans demeure familiale, je rencontra prés de la falaise une étrangère, scrutait le contrebat où un homme faisait une visiblement sieste.
Mon mal de tête me désinhibant, je me permettais de salue la dame, prenant garde de bien dire les mots apprient avec la libraire.


- Bonjour, Ma-da-me
- Bien, le bonjour mademoiselle.
 - vous être qui? , lui demanda-t-elle en remarquant le grand bâton dans son dos.
-  une étrangère , lui répondit l'humaine en riant, avant de reprendre plus sérieusement. Je viens d'arriver ici, je suis en pleine exploration, je me nomme christiana Helldane.
-  Vous explore terre, pense à Anaru et son livre de lumière. Vous faire attention terre en colère. Les images de ma dernière vision me revenant à l'esprit en même temps que la douleur, je pris donc quelques herbers.
- J'ai fait attention à ne pas écraser de fleurs ne vous inquiétez pas.
- Non, pas fleur, terre être en colère gros cailloux poussent, eux pique dans corps à moi. ((cf event : CHASSE AUX CRISTAUX))
Voyant la pâleur de mon visage et écoutant mes propos a priori incohérent. Christiana Helldane me demanda si je me sentais, je lui fis comprendre que non, d'un signe de tête, avant de lui expliquer pour mes terribles maux de tête. Elle me demandait donc, si j'avais des guérisseurs, herboriste ou quelque médecin.

Je lui expliqua que la déesse me met des images dans la tête et que rien de me soigne. Elle fut étonnée, de cette révélation et curieuse d'en savoir plus. Et m'expliqua qu'elle est une prêtresse et que sa vocation est d'écouter et de transmettre les messages des divinités à leurs disciples. Elle me dit aussi, qu'il est rare qu'ils mettent des images dans la tête de personne non préparé à cela.
Je fus à mon tour captivé par ses propos, elle me proposa donc des noms de divinités, je savais que la déesse n'était pas la seule, la dame qui vend les livres, me l'avait déjà expliqué.
Selon elles deux, il y a autant de dieux que de peuple et que certains ont des idoles pour chaque chose.

Elle me proposa le nom de certain dieux :

- Chauntéa, la Grande Mère, la Déesse du Grain, la Mère Nourricière
  Grumbar : Seigneur de la Terre, Roi des Contrées Situées Sous les Racines,
  Sylvanus : Chêne Père, Père de la Forêt, Père des Arbres ;
  mais il y en a beaucoup d'autre...
  c'est peut-être Mailikki : Notre Dame de la Forêt, la Reine de la Forêt puisque tu parles d'une déesse...


Elle m'expliqua, qu'il s'agit des Divinités supérieures du panthéon.
Un nom réveilla ma mémoire, il était enfoui dans un recoin sombre remonta à la surface, comme une bulle d'air dans l'eau.

"Chauntéa". je connais ce nom, Mamie parlait de cette cette déesse. Je lui montrai mon bracelet, ma grand-mère disait qu'il était spécial que l'ouvrage de sa surface a été grave pour la déesse.
La dame resta un long moment sans parler à observer le bracelet, puis dit qu'elle devait l'examiner, qu'elle avait besoin de ses livres pour cela, mais qu'ils étaient encore dans ses malles, qu'elle ne peut pas se permettre d'en invoquer une mauvaise divinité.

Après s'être enquise de savoir où je dormais, elle rentra pour l'auberge retrouver ses malles.


Dernière édition par kalinia le Mar 2 Juin - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalinia

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/03/2015
Localisation : les bois d'Asylum

MessageSujet: Re: Qui est ma déesse...   Sam 18 Avr - 0:49

Âpres avoir appris le nom de certains dieux, je restais dans la maison à contempler mon bracelet sur la table, parlant à la déesse,, aucune réponse se faisait entendre. alors, je commenças donc à de le détailler mon bracelet

Aucun fermoir pourtant, il n'était jamais tomber de mon poigné, ma grand-mère disait de lui qu'il avait était fait spécialement pour moi et était issue d'une très ancienne magie. Je posa un bref instant le regard sur les os de mamie blanchie par les année, il me sembla l'avoir encore au prés de moi, parfois, comme maintenant. Je sentais sa bienveillante présence, je sentais l'essence de sa personne, si fort que je crus qu'elle était revenue à la vie. Puis son squelette me ramena à la réalité.
Je reporter son mon regard sur la large bande de cuir rigide, le détail, ces fine ligne de son pourtour, constituée d'une petite ondulation qui se terminé tous les centimètre par une petite boucle, ainsi que deux petits point juste dans le creux crée entre la vaguelette et la boucle.

Puis, je passa mon index sur la pièce d'or blanc qui représente une déesse ou une déesse. Alors que mon doigt entre en contact avec le métal, une douce chaleur m irradie doucement.




Peu à peu, le décor change, je suis maintenant à l’extérieur, c'est la guerre! Pourquoi, suis-je au cœur d'une bataille, les coups pleuvent autour de moi.
Un guerrier, un géant peint de vert, des défenses d'ivoire  couverte d'une bague de métal lui sortent de sa mâchoire massive et osseuse. Il hurle ! il arme son bras  dans ma direction! La lance part, me traverse ! Je baisse la tête pour voir l'impact , une autre lance bien plus ouvrage, plus légère, plus rapide me traverse en au même moment.

Je réalise que ce n'est qu'une de mes visions, un de ses films qui se projette sur l’écran à grandeur nature de mon esprit.
Je reporte les yeux sur l'ignoble animal vert qui se tient devant moi la belle lance fichiée dans le flanc. Il attrape ce qui me sembla être un énorme gourdin, la chose était hérissée de multiple crocs de fer, certains son couvert de sang et de matière blanche, sur d'autre on distinguait encore la rouille, au dessous des pointe, des inscriptions sont tracées sur le manche, jusqu'à la la main qui tient l'armes. Elle a des ongles grossier, épais et acéré, elle est prêta à griffer au cas oo les armes viendraient à manquer. le bras est nus, sa peau n'est plus verdâtre tant elle est couverte de sang, il ne semble pas pourtant pas être blessé sur cette partie du corps. Puis, Un cote de maille sur un matelasse de cuir couvre sa poitrine et se termine à la taille par une large ceinture, elle aussi couverte d'écritures, des cranes et des scalpes y pendent, comme un trappeur pendrait des lapins.
Je détourne mon regard, lorsqu'il charge, je ne suis pas son ennemie, à vrai dire je doute qu'il me voie. Je pivote sur moi même, étudier qui il charge, c'est un malheureux  faune donc le crane explose sous l'effet d'un des aiguillons, avant que le monstre se heurte une nouvelle lame qui semble lui faire à peine plus mal que piqûre de guêpe.
Ferme les yeux, quand une sorte d'explosion résonne, je me tourne en direction du bruit, j’aperçois un feux de sorcier qui se déverse dans le corridor naturel, chaque être qu'il rencontre se consume en se tortillant au sol mais rien n'eteind un feu de sorcier. En suivant le raye bleuté, je remarque des archers, comme j'aimerais être derrière eux.
Ils semblaient si tranquille, prenant le temps d'ajuster chaque tir, je cherche à avancer dans leur direction. La fraction suivant, mon point de vue à changé.
Me voilà en haut du monticule, j'embrasse du regard l'ensemble de la bataille.
Je n'ai jamais vu tant de monde, il y a là, des millions d’âmes. Les éclairs magique continue de pleuvoir, presque aussi rapidement que les volées de flèches, dans les 2 camps les pertes sont énorme.
Je distingue, en contre bas un elfe à la peau est étrangement sombre, ses mouvement sont rapide, il avance au milieu des rangs de ses ennemies avec la facilité d'un fer de lance, dans les chair, les coups sont aussi précis que vif. Il ouvre la voie ou s'engouffre les elfes qui le suive.
L'image se brouille, je perd le contact, le bracelet ré-apparaît  sous mes yeux, je ne vois plus que lui tout le reste est noir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Qui est ma déesse...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loominëi , la déesse du destin.
» Bastet? C'est pas le nom d'une déesse égyptienne ça ? [PV Bastet]
» Rilyntlar Div'Arght [Haute Prêtresse de la Déesse des Âmes]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Laissons notre chère Déesse Tari s'inviter en Erac .. [Trystan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asylum :: Partie RP :: Vos Aventures-
Sauter vers: