Forum des Terres d'Asylum Roleplay Francophone
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Bête et le Barbare:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jojinfame

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 03/03/2015
Localisation : France

MessageSujet: La Bête et le Barbare:   Dim 10 Mai - 21:24


La Bête et le Barbare

Chapitre Premier: L'absence d'un Barbare

Dans le village qui semble bruyant, les villageois étais pris dans leurs occupations, mais tous semblais perplexe. Un bruit, une présence manquais.. Mais qui? Tous disais "Où est le Barbare à la grande force?". Ses pas si lourds et familier manquais dans le Village! Sa présence si perceptible et si impressionnante était absente! Mais où étais t'il passé? Personne ne l'avais vu depuis le combat dans l'arène contre le Semi Démon. Certains l'aurais vu partir vers le Mont Solitaire en quête de réponse sur lui même. D'autre l'avais vu partir vers le Mont Écarlate pour aller trouver un soit disant "Dragon.", mais toutes furent réfuté, se contrant sans cesses. Une seule question restait en suspens. La guilde du Dragon semblais vide, l'entrainement ne c'étais pas fais, malgré ça, les habitants se sentais observées. Quelqu'un les regardais du ciel, haut, dans la nuit. Ses yeux rouges luisant laissais les habitants inquiets. Il avait soif de vengeance, soif de sang.



Chapitre Deuxième: La grotte du grognement

Dans la régions, au sommet du Mont Écarlate, loin et reculé au nord d'Asylum, une rumeurs circulait sur l’existence d'une créature Mythique, Ancestrale, d'une puissance inouïe. Personne n'osais s'approcher de la grotte du grognement, éloignant les curieux, et rendant la route crainte. Certains scientifiques, aux expériences nombreuses, affirmait que la grotte n'était qu'en fait une sorte de cheminée qui sortait le gaz enfermé dans la montagne lors de remontée de Magma, réfutant l’existence d'une créature de la taille d'un immeuble de trois étages et dont les grognement serait si puissant, qu'il pouvait faire trembler la montagne. Certains prêtres parle d'un démon enfermé dans la montagne et enchaîné pour l’éternité, subissant des supplices atroces.

     Mais seul un homme semblait curieux de ses rumeur, un homme venant de loin, par delà les montagnes enneigé du nord, un homme.. Un Barbare.. Gath de Baal.



Chapitre Troisième: Un voyage périlleux.

Gath était partis pour un certains temps dans le nord, le pays de la neige, du froid, de la glace, et surtout.. Des montagnes. Gath marchait sans s'arrêter, son sac à dos remplie de quoi survivre. Sur la route, quelques Bandits lui donnèrent quelques ennuis, mais n'égalais pas le Guerrier. Il fit la rencontre d'un metteur en scène du nom de Fryuk, dont sa troupe se dirigeait vers le nord. Il était vieux et Barbu, sage, mais un peu pervers sur les bords. Arrivé au nord, Gath découvris un somptueux paysage mélangeant le froid de la neige, avec la beautés des montagnes, la verdure parfois visible sur le flanc. Les arbres étaient pour la majeur partie des Pins, de couleur vert très foncé. Les plaines était remplie de Gibier, et de prédateurs en tout genres. Gath se mis à fixer le mont Écarlate d'un regard perçant, toujours avec se même regard. Il souffla.
Fryuk, le metteur en scène, posa sa main sur l'épaule de Gath et dit: "Tu y es. Voici le mont Écarlate, le Fameux toit du monde. D'ailleurs.. Pourquoi tu veux y aller, c'est de la folie de gravir 8621m pour trouver cette.." avale sa salive et reprend "Grotte."
Gath fut surpris de voir la connaissance du metteur en scène qui le rassura avec un légers sourire. Gath répondis ensuite "Je cherche des réponses, et je suis certains d'en trouver là haut." en montrant du doigts la position exacte de la grotte du Grognement.
Fryuk hocha la tête en se retournant "Eh bien, guerrier, tu es bien courageux. Mais bon, c'est ton choix, je ne peux m'y opposer." puis se retourne une dernière fois, lui tendant la mains, le sourire aux lèvres en disant "Je suis heureux de t'avoir rencontré mon amis."
Gath fut surpris du geste de l'homme, et empoigna sa mains avec une tel force, qu'elle lui fit craquer la mains en disant "Et toi vieil homme, prend soin de ta troupe de comique." avant de sortir de la taverne où ils étaient poster, se préparant à monter les 8621m afin d'atteindre la grotte, avec l'espoir de trouver les réponses qu'il cherche.



Chapitre Quatrième: Une ascension observée.

Gath était aux pieds du toit du monde, un sacré défis l'attendais. Il prit son courage à deux mains, montant par des petits chemins la Montagne, soufflant à un rythme soutenu, les muscles du Barbare fonctionnant à pleine puissance, montant, gravissant, escaladant les  obstacles avec lenteur, mais facilitée. La température baissait aux fur et à mesure que le Barbare montait. Alors qu'il se trouvait près d'une source d'eau, en abreuvant, il vu dans le reflet de l'eau une silhouette d'un homme, petit, encapuchonné et de par sa posture, vieux. Gath se releva d'un coups, en dégainant son glaive, mais personne, juste le vent. Gath avais peur d'avoir des Hallucination. Le manque d'air peut être? Oui ça devait être sa. Mais Gath ne s’atardit pas très longtemps, reprenant son chemins à la même allure qu'au début. Gath était septique, il sentait un regard sur lui, mais ne voyait rien. Comme si cela ne suffisait pas, une tempête de neige abattit sur lui sans prévenir, ralentissant sa progression, et réduisant sa vision au minimum, ne voyant qu'un voile blanc. Sa barbe se remplissait de neige, devenant blanche, comme un vieillard. Gath avait du mal à respirer vers les 8200m, mais continuait, il était têtu, il ne semblais peu fléchir. Arrivé vers quelques dizaines de mètres, Gath de dépêcha, utilisant ses dernières forces afin d'arriver dans la grotte, la neige lui arrivant au niveau des genoux. Alors qu'il courrais, il vu l'homme à la capuche devant lui juste avant de s’écrouler tel un arbres que l'on viens de couper à sa base. Fermant les yeux doucement, apercevant l'homme s'approcher, et alors qu'il découvre son visage, tombe dans un sommeil d'épuisement.



Chapitre Cinquième: "L’habit ne fait pas le moine!"

La délicate douceur du printemps, l'humidité dans l'air, la pluie tombant sur la tête, les herbes fraîches du matin. Voilà se que ressentait Gath durant son profond sommeil. Mais la raison pris le dessus:"Je suis au nord!", en se reveillant en sursaut, l'endroit était sombre, il était allongé sur un lit, près d'un feu, dans un grotte, quelqu'un semblait vivre ici.. Mais qui? Il ne le savait pas. Ses lèvres étais gercé par le froid, ses doigts rouge et ses joue craquelée montrait qu'il avait souffert durant se voyage. Mais qui avait bien pu le secourir? Qui aurait reussis à porter son lourds corps. Alors que Gath se posait plein de question en se levant, explorant le palace miteux, il entendit d'une voix grave, vieille et sage:
Vieillard: "C'est moi qui t'ai ramené ici, mon petit Gath. Je t'attendais, j'espère que tu as fais bon voyage!" avec un sourire aux lèvres.
Gath releva la tête, scrutant la pénombre et demanda "C'est gentil à vous, mais qui êtes vous?", étant légèrement stressé de ne pas voir son interlocuteur.
Le vieillard s'approcha, la canne tapant le sol, résonnant dans toute la caverne et dis "Qui je suis t'importe peux. Se que tu veux, t'importe plus que mon identité mon petit Gath.", et sortis de la pénombre. Il semblait vieux, très vieux, une bonne centaine d'année, mais l'air si frais, si en forme.
Gath reconnu alors l'homme qui le suivait pendant toute son ascension et demanda en se relaxant "Comment vous connaissez mon nom? Et puis.. Enfin vous êtes vieux, donc qui est avec vous?" pensant que se vieillard ne pouvais pas porter un homme de sa carrure.
Le Vieillard rigola dans sa barbe légèrement, en souriant, amusé par Gath, voyant son incompréhension face à lui et rétorqua "Je t'observe depuis longtemps mon petit Gath. Depuis t'es début avec se.. Casque. Jusqu'à ta montée en tant que Seigneur de Guerre dans la contrée d'Asylum." puis prend une pomme de son petit sac, la frottant légèrement, et croquant dedans avant de dire "Charmant petit hameaux d'ailleurs. Et j'aime beaucoup le nom de ta guilde.. La Guilde du Dragon! Dragon.." puis hoche la tête en disant "Tu crois aux Dragons Gath?"
Gath rit légèrement en faisant signe de la tête "Non du tout! Mais celons les livres, elles sont fascinantes!" et se demande comment le vieillard connais toute sa vie.
Le Vieillard s'approcha de Gath, le pas legers et vacillant "Je t'observe depuis tant de temps.. Je connais t'es questions, et je vais te donner des réponses, les réponses que tu attend depuis si longtemps."
Gath fit signe de la mains, mais pas assez vite, le Vieillard lui proposa de s’asseoir et de l'écouter et lui dis "Première question: Pourquoi le casque t'as t'il choisis?", le vieillard se mis à rire et dis "Voyons Gath, regarde toi, tu es vaillant, fort, rapide, et intelligent. Mais je discerne une faiblesse. Ton âme est martelée de tout les cotées, faible, et vulnérable. C'est se que cherche exactement le Casque! Un corps fort, et une âme faible afin de te contrôler."
Le vieillard croque dans la pomme et continue "Seconde question: Peux tu détruire le Casque, ou détruire sa malédiction?", et prend un air sombre en disant "Malheureusement, aucune personne, ou sort, ou quoi que se soit d'autre ne peux te délier du Casque. Se Casque à été conçu pour tuer, et donc être invincible. Sache que l'éloigner te fera du mal, il te rendra de plus en plus fou. Votre liens est trop puissant pour être brisé maintenant, tu devras vivre avec se fardeaux, malheureusement, toute ta vie."
Gath est légèrement déçu, mais à la fois heureux, se disant que se casque fais tout de même une partie de lui.
Le vieillard rigole aux pensée du Barbare et dis "Ne soit pas si optimiste Gath. Enfin, avant dernière questions: Peut tu maîtriser le casque?", le vieillard croque une nouvelle fois dans sa pomme, en souriant et dis "Oui, si tu en as la force, tu peux maîtriser le Casque et en faire une force, plus qu'une faiblesse. Malheureusement, dans ton état actuel, n'y pense même pas!" en rigolant et en se relevant.
Gath avais toutes ses réponses, mais par surprise, il se souvint du "Avant dernière questions", en disant "Et.. La dernière question?"
Le Vieillard s'arrêta net, surpris de la vivacités du barbare même dans cet étât là et dis "Qui suis-je?" en se retournant, souriant toujours, afin d’apaiser le Barbare, et continua "Je vais te dire mon nom, je me nomme Apaburaug le Grand."
Gath hocha la tête, se disant qu'il avais déjà entendu se nom quelque part dans un livre, parlant de Dragon et dis "Apaburaug.. Un Dragon? Enfin.. Le Dragon?", écarquillant les yeux, surpris de l'allure de l'homme.
Apaburaug acquiesça de la tête et dis "Je sais, cette tenue n'est pas vraiment.. Très impressionnante pour un Dragon, mais je passe inaperçu!" en rigolant.



Chapitre Sixième: Le Barbare volant.

D'un seul coup, Apaburaug s'engouffra dans les ténèbres, et dans un claquement de doigts, un souffle bruyant vint remplir la grotte, des rafales de vent jaillirent de nulle part. Gath mis ses mains devant lui pour se protéger et la tête d'un immense dragon apparu. Il était noir, ses yeux d'un Blanc étincelant, fixant Gath avec un œil curieux. Apaburaug s'approcha doucement, reniflant le Barbare et dis "J'attendais que tu arrive avant de reprendre ma véritable forme. Cela fais un bon quart de siècle que je n'ai pas pris cette apparence si.. Imposante." en rigolant.
Gath s'approcha, restant toujours sur ses gardes, n'ayant jamais vraiment vu de Dragon, comme tout le monde d'ailleurs et demanda "J'ai une dernière question!"
Le Dragon fut surpris de la demande, et baissa sa tête en regardant toujours aussi fixement, et devina la question d'un seul regard et dit "Où est le casque et.. Comment peut tu repartir d'ici?", le souffle devint plus intense et dans un grognement caverneux dis "Eh bien, le casque ne tardera pas à revenir sur Asylum, se n'est qu'une question de Jours, mais soit près pour l’accueillir. Viens me voir de temps à autre, et je t'enseignerais un secret que seul un Dragon connait." puis regarde la sortie de la caverne en disant "Eh bien.. Comment vas tu rentrer? Pourquoi pas à dos de Dragon?" en riant légèrement.
Gath rit à ton tours, croyant à une blague, puis s'arrête voyant le regard sérieux du Dragon l'observer et dis d'un ton incertains "Euuh.. Vous êtes vraiment sérieux quand vous dites ça?"
Le Dragon se posa au sol, laissant la possibilité de monter sur son dos et dis "Si tu le souhaite, cela te réduira beaucoup de chemins, et t'évitera des problèmes et une grande fatigue. Alors.. A toi de choisir." en faisant un mouvement d'épaule pour lui indiquer de monter.
Gath hésita un instant, et d'un pied assuré monta avec tout son équipement sur le grand Dragon, qui se souleva dans les airs, et sortis de la caverne à toute vitesse, volant à une allure folle, au dessus des nuages en direction d'Asylum, Gath cramponné à son cou, étant légèrement inquiet de ne pas avoir les pieds sur terre, souffrant de vertiges.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Bête et le Barbare:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Statistique Barbare
» Conan le barbare
» Tauren Elfe barbare
» Rebelottage de mon barbare
» Grough, l'orc barbare qui voudrait se sentir aimé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asylum :: Partie RP :: Vos Aventures-
Sauter vers: