Forum des Terres d'Asylum Roleplay Francophone
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 aqmar le Borgne

Aller en bas 
AuteurMessage
Ambrosiaras
Admin
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: aqmar le Borgne   Lun 6 Juil - 8:55

Nom du compte SL : Asohag Celestalis

Nom du personnage : Aqmar le Borgne

Race : Humain

Lieu de naissance : Cité d'Eskisehir, dite l'Abondante

Âge : 34 ans

Concept / Spécificités : Aqmar est un marchand venu de l'autre coté de l'ocean avec des produits exotiques dans les cales de son navire. Son ambition est de vendre le plus cher possible tous les objets et denrées qu'il a transporté pour s'enrichir. Dans son pays il était déjà à la tête d'un grand réseau d'importation, exportation de marchandises et c'est la première fois qu'il pose le pied sur Asylum. Il ne sait pas vraiment encore ce qu'il va trouver sur ce continent bien plus au Nord mais il a déjà dans l'idée d'élargir son réseau et de s'enrichir encore et toujours.

Traits de caractère et description physique : Aqmar est un homme bourru, forgé par les années en mer. Il aime les boissons fortes, les belles femmes et son navire. Il exècre les elfes précieux, les femelles vénales et rester trop longtemps à quai.
Il se vante d'avoir résisté à une sirène une fois, l'étranglant de ses propres mains, c'est l'une de ses plus grandes fiertés (vraie ou fausse d'ailleurs). Il connait chansons paillardes et contes maritimes sur le bout des doigts.
C'est en général un homme discret sauf quand le rhum lui échauffe le sang. Il n'a foi qu'en deux choses, l'or et son navire, Abd As-Samaad, le serviteur de l'impenetrable. Le trait physique principal qui lui vaut son surnom est l'oeil mort logé dans son orbite droite.

Background :
En cette nuit encore douce, sur le pont de son bateau, Aqmar admire les cotes éclairées d'Asylum. Il a laissé derrière lui l'épais brouillard et beugle sur ses hommes des ordres simples pour aborder les quais de la cité. La mer d'un noir impénétrable reflete les lumières flaiblardes des torches allumées dans la ville et il sait d'avance que l'accueil de cette ville ne lui sera que chaleureux. Abd As-Samaad porte en son ventre des richesses de son continent et ici, certains se saigneraient ne serait ce que pour humer les parfums exotiques des epices, contempler les reflets sur l'or de son peuple, boire ses liqueurs douceureuses... Il ne s'attendait cependant pas à ce que la traversée soit aussi compliquée. En l'heure, les aléas maritimes ne lui avaient pris que quelques hommes, déchiré deux voiles et brisé l'un des trois mats. Il s'en tirait à meilleur compte que lorsqu'il avait passé le cap de Kandahar la Venteuse. Nulle intempérie ne pouvait rivaliser avec les tempêtes du large de son continent. Mais le chemin arrière lui semblait encore impossible à réaliser.
Dans une ville voisine, au fin fond de la taverne du Renard Sagace, il rencontre un homme qui a guetté les voiles brunes de son navire, la forme surprenante de la coque de Abd As-Samaad, les bannerets inconnus à sa mémoire. Et cet homme lui annonce qu'ici les pigeons foisonnent et que la marchandise s'y vendra bien. Mais que la cité humaine est méfiante vis à vis des marchands voisin, douce rivalité. Que lui et son physique, ainsi que ses vetements, passera bien plus inaperçu qu'un marchand de sa caste et pourra sans problème revendre ses biens et peut être les quelques esclaves dont l'étranger cherche à se débarasser.
Le marché est vite conclu, apaté par l'or, Aqmar se laisse convaincre de prendre deux de ses hommes pour aller marchander en Asylum, trainant dans des charettes quelques échantillons de sa cargaison, et trois jolies femmes enchainées.
Il laisse derriere lui le reste de ses hommes, pour qu'ils profitent enfin des joies portuaires, entre les putes et l'alcool, tout en établissant les tours de ronde nécessaires à ce que les richesses ne lui soient pas pillées.
Son passé, ses conquêtes, l'étendue de sa richesse, autant de choses qu'il dissimule et dissimulera le plus souvent, sauf si le rhum vient embrumer son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosiaras
Admin
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: aqmar le Borgne   Lun 6 Juil - 8:55

déjà validée ;p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
aqmar le Borgne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cylas Talaberiel / Guerrier elfe borgne / En construction
» Jahde La Borgne
» Achat de fleurs au Nivot (message de Mona Le Borgne)
» Le borgne et l'infirme [ Ink ]
» “Au royaume des aveugles le borgne est roi.” Souvenir d'Antan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asylum :: Présentation :: Fiche Personnage-
Sauter vers: