Forum des Terres d'Asylum Roleplay Francophone
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zollar, le Hurleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zollar Portal



Messages : 1
Date d'inscription : 13/08/2015

MessageSujet: Zollar, le Hurleur   Jeu 13 Aoû - 22:35

Nom du compte SL : Zollar Portal
Nom du personnage : Zollar
Race : Lycan
Lieu de naissance : Tribu des Hurleurs Blancs
Âge : proche de la trentaine d'année
Concept / Spécificités : Sorcier
Traits de caractère et description physique : apparence d'une jeune homme a la pillosité bien développée. Il est solitaire, impulsif et très imaginatif...

Background :

Les lycans sont des êtres mi-homme mi-loup qui peuplent les contrées de notre planète. Ils sont de trois catégories. Les Lupus sont les lycans d'origine louve. Métis désigne les enfants nés de deux parents Garous, ils sont souvent stériles et rejetés par les autres lycans, leur existance étant contre la Litanie. Enfin, les homidé sont les lycans d'origine humaine.

C'est dans la tribu des Hurleurs Blancs, que, sous le Croissant de Phoebe, naquît Zollar, d'une mère Homidé et d'un père humain.
L'enfant baignait dans l'innocence, passant ses journées à jouer avec ses camadades, aussi bien loups qu'humain. Mais alors que le Croissant de Lune entrait dans un nouveau cycle exactement douze ans après la naissance de Zollar, celui ci fut pris de douleur, s'agita, devint agressif envers sa famille, ses amis.
Son heure était venue, le gène Garou s'exprimai, et il fut conduit à l'écart du Sept, nom donné aux membres d'une tribu qui protège un Caern sacré. C'est le Premier Changement.



La grotte du Courage, comme on l'appelai , était la première étape du rituel de passage. Le jeune lycan y était donc conduit avec l'ancien de la Tribu, et l'entré rebouchée jusqu'à ce que la formation soit finie.
C'est pendant les longues semaines, enfermé avec le philodoxes, que le "Ver" tenta de s'emparer du Caern.
Les forces en présences étaient en surnombre, et les Lycans prêt à mourir pour leur cause. Cependant, le Ver avait à son service de puissants vampires qui présèrevèrent la vie des Garous, en la soumettant à leur volonté, corrompant les défenseurs de Gaïa jusqu'au plus profont de leur âme, et mutilant leur corps à l'effigie des démons des Enfers.
A leur sortie de la grotte,Draugur-Dîn et le nouveau théurge découvrirent le carnage, prémice de l'Apocalypse redoutée. Le maitre et l'élève entreprirent de descendre dans les Abysses pour délivrer les Hurleurs Blanc de cette malédiction.



La porte de l'Enfer était à plusieurs mois de marche. Zollar put bénéficier pendant le voyage des enseignements de Draugur. Il apprit les plantes, leurs effets et usages, l'harmonie nécessaire avec Gaïa et Phoebe pour communiquer avec les Esprits et leur demander assistance lors de rituels mystiques complexes.
La descente dans les ténèbres arriva enfin, et les Lycans se jettèrent dans la gueule de Ba'al Zebûb. Leurs anciens frères étaient bien présents, arborant les couleurs du Mal, et criant leur nouveau nom: les Danseurs de la Spirale Noire. Sous leur forme Crinos, les deux dernier Hurleurs furent vite submergés par les Danseurs, les vampires et autre démons qui tentaient de les corrompre à leur tour. Leur apparence blanche se modifia, des cornes poussèrent sur le crâne de Zollar pendant que des ailes se greffaient sur l'ancien. En pleine déroute, les membres du théurges s'embrasèrent d'eux même. Draugur ordonna aux Esprits pour sauver le jeune lycan. La sortie approchait néanmoins.


Les lycans ressortirent en trombe par la porte des Enfers, l'un avec des ailes démoniaques et des sabots à la place des jambes, l'autre avec des cornes et un bras encore enflammé.
L'ancien suggéra de se rendre dans l'Umbra profonde, en suivant les courants spirituels. Ce n'est qu'ainsi qu'ils pourraient trouver la solution à leur problème, tenter d'éviter que l'Apocalypse et le Ver ne consument entièrement Gaïa, et peut être, exorciser ainsi leurs anciens frères.
Leur passage dans le monde des Esprit suscita de grandes craintes. Ce n'est qu'après avoir conté toute leur histoire, que les instances supérieures tentèrent de les aider. Leur magie permit d'enrayer les transformations démoniaques, sauf en Crinos, la rage laissait transparaitre une cicatrice sur le bras.
L'entrainement de Zollar se poursuivit à Umbra, mais la présence des lycans commenca à déranger et la rumeur de leur présence se répandit.



Les lycans quittèrent Umbra et se dépéchèrent de rejoindre les Caerns les plus proches, espérant arriver avant les armées du Ver.
En arrivant enfin devant d'autres lycans, il sembla que la nouvelle de la disparition et de la corruption des Hurleurs était déja bien présente dans la meute. Plutôt que de les réconforter, la présence de ces prétendus survivant était mal venue. Les mises en gardes étaient vaines, leurs hôtes voyant un complot se cacher derière chacun de leur mots.
Quand quelques jours plus tard, les vampires du Ver attaquèrent la meute, la victoire fut remportée de justesse grâce à la présence des deux Hurleurs. Cependant, un groupe belliqueux les accusa et le vieux Draugur-Dîn, exténué par les combats périt lors d'une rixe.
De rage et en accord avec la Lithanie, Zollar défia l'agresseur sous sa forme "Crinos" et le mit a mort. Aussitôt vengé, il quitta la région alors que quelques lycans impétieux se jettaient en vain à ses trousses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zollar, le Hurleur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Hurleur de feu apparaît... [Echec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asylum :: Présentation :: Fiche Personnage-
Sauter vers: