Forum des Terres d'Asylum Roleplay Francophone
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ❖ Sharlï Ner'ardel ❖

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sharlï Ner'ardel

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/03/2015
Localisation : France

MessageSujet: ❖ Sharlï Ner'ardel ❖    Mer 25 Mar - 18:49

((Nom du compte SL : Display "Charlie" / Aillam Resident))

Sharlï Ner'ardel

Humaine ❖ 539 ans ❖ Mëawyn & Aaciphel (déités) ❖ Chaotique-Neutre ❖


Sorcière (semi-immortelle) du Clan Noir de Neryë.
  Magie liée : Sorcellerie (ou Mots de Pouvoir)

Dons innés (ne nécessitant pas l'utilisation du fluide magique/Ether) :
-  Lévitation (force spirituelle).
-  Force spirituelle : Faculté à projeter ou déplacer des objets par la pensée.
-  Transfiguration : Faculté à la polymorphie (ici, chat siamois ordinaire).

Dons naturels (compétences) :
- Enchantement d'objets.
- Aura de charme : Influer sur la psyché pour charmer une cible.
- Prédication : Utilisation de divers éléments pour entrevoir l'avenir.

Lieu de naissance : Village de Trysdan dans le Marais de Dwalöm, Terres oubliées de Beren'thys.

Familier(s) : Corbeau du nom de Nhalso.

Accessoires (portés) :
Grimoire : Le grimoire personnel de Sharlï, où sont recensés tous ses sorts. La clef pend à son cou.
Bague : La pierre d'un bleu électrique (morceau d'Orhalyte) sert de catalyseur d'Ether.
Collier : Fait d'une écaille de Fafynch (dragon cracheur de foudre), ce médaillon représente beaucoup pour la sorcière...

Inventaire :
Bâton "Tempestaire" : Un bâton surmonté d'une Orhalyte entière, possédant le pouvoir de changer la situation météorologique. Faire la pluie et le beau temps... et surtout déclencher la foudre.
Athamé : Un poignard destiné aux rituels magiques. Sa lame est très tranchante.

Force : Un caractère d'acier.
Faiblesse : A vous de le découvrir.

Alliances : Les Ethérés (grand respect), la faune en général (dévouement).
Mésententes : Les Kheradas ou "Semi-dragons" (haine), les humains (méfiance importante).


❖ Physique ❖

Les sorcières de Neryë, la terre des dragons, sont pour la plupart des femmes à la beauté redoutable. Leur semi immortalité, bien que ne les rendant pas invulnérables puisqu'elles restent humaines et perméables aux maladies et blessures en tous genres, leur confère l'apparence d'une éternelle jeunesse, et leur magie une aura envoûtante. Sharlï Ner'ardel est l'une d'entre elles.
Petit bout de femme à la taille fine, haute comme trois pommes, elle est cependant dotée une musculature souple et déliée. Des hanches rondes qui ondulent à chaque pas, une poitrine menue mais arrogante qui se dresse fièrement, sa silhouette gracile ne laisse en rien imaginer son âge véritable. Plusieurs siècles passés au cœur du marais de Dwalöm, terres oubliées sombres et malodorantes, où de jour comme de nuit le soleil ne passe pas, ont doté la sorcière d'un teint laiteux et velouté. Le nez fin et légèrement retroussé, des lèvres charnues et bien ourlées, maquillées de rouge sang ou de noir selon l'humeur, Sharlï est une femme pleine de charme.
Sa longue chevelure d'un noir de jais cascade en boucles souples jusqu'à ses reins, encadrant un visage aux traits gracieux pourtant marqué par l'infamie. L'infamie oui, car son regard en amande d'un brun pailleté d'or, aussi profond et mystérieux que les terres de Beren'thys dont elle est originaire, est amputé de moitié. Une cicatrice, déjà ancienne, traverse de biais son œil gauche, dont le globe oculaire est aussi blanc qu'aveugle. Pourtant, la belle n'en est pas moins séduisante, et sa voix aux accents rauques et sensuels n'y est pas étrangère, charmant tout autant les hommes que les bêtes...

❖ Psychologie ❖

De prime abord, cette sorcière peut sembler dure et brutale. D'un fort tempérament, la langue bien pendue, elle ne mâche généralement pas ses mots et s'exprime avec une franchise (dans un language souvent fleuri et imagé) qui parfois peut en braquer plus d'un. Malgré cela, son humour et son caractère malicieux la rendent sympathique, aux yeux de celles et ceux qui la connaissent mieux.
Son indépendance d'esprit, sa volonté sans faille et sa témérité, ont fait d'elle une des figures de proue de son clan. Assumant les responsabilités qui incombent aux courageuses qui défient et affrontent le monde et les dragons, Sharlï Ner'ardel s'est vue confier la charge des jeunes sorcières du clan noir, qu'elle dirige avec fermeté lorsque le danger rôde, ainsi qu'en d'autres occasions.
Pourtant, derrière ce masque de froideur et de force, se cache une nature aimante et douce. Ultra sensible et émotive, la sorcière peut tout aussi bien s'attendrir que s'emporter. Ses colères sont d'ailleurs légendaires à Trysdan, et peu font les fières lorsqu'elle entre en rage.

❖ Histoire ❖

✧ Le Pacte
Il y a mille ans, la communauté des sorcières n'existait pas en Neryë. Femmes libres, elles étaient éparpillées un peu partout dans le royaume humain. A l'époque, la magie était mal perçue par les hommes, qui chassaient les sorcières comme du gibier, les torturant et les massacrant, alors, l'une d'entre elles lança un appel à toutes les autres. Elles abandonnèrent tout et passèrent un traité : rejetant la présence d'hommes dans leur vie, elles se consacreraient à leur nouvelle communauté. Le pacte de sang fut signé et caché dans un lieu secret connu d'elles seules.
Les siècles passèrent et les sorcières apprécièrent cette vie. Libres de sortir du village si elles le désiraient, elles étaient devenues des femmes craintes et respectées par le reste des humains. Mais certaines sorcières se mirent à souffrir de l'absence des hommes... Elles tentèrent de résonner la mère supérieure, en vain : jamais le traité ne serait annulé ou cela causerait leur perte . Ces mêmes sorcières furent exilées de la communauté, et créèrent donc leur propre clan à l'autre bout du royaume. L'une d'entre elles se nommait Shilaah Ner'ardel.

✧ Le Clan Noir
Contrairement à son nom, ce clan n'est pas plus mauvais que l'autre. Pourtant, ses sorcières sont considérées par leurs consœurs comme des hérétiques. Contrairement aux premières, elles sont persuadées que les humains ont évolué, et que les êtres magiques, sorcières comprises, ont leur place à leur côté. Depuis des siècles à présent, elles tentent de dissoudre le pacte qui les lie, et redonner leur liberté à leur peuple.
Les sorcières vénèrent mère nature qu'elles nomment grossièrement Mëawyn, c'est donc à la planète entière qu'elles offrent leur dévouement, et vouent donc un respect sans fin à la faune et la flore. Mais les Amazones du clan noir ont commencé à se tourner vers Aaciphel, Dieu de la mort et des ténèbres. Elles ont installé leur village, Trysdan, au coeur du marais de Dwalöm, sombre et malodorant, et c'est ici que Shilaah donne naissance à sa seule et unique fille. L'enfant déchire donc de son premier cri, l'air vicié des terres de Beren'thys, une nuit sans lune, et est prénommée Sharlï.

✧ L'Ascension
La petite de Shilaah a une enfance commune à toutes les sorcières. Vivre à Beren'thys n'a rien de réjouissant mais la vie n'y est pas si mal, tant que le village ne subit pas d'attaques en tous genres. Pour éviter tout débordements de pouvoir, une grande partie du pouvoir des jeunes sorcières est enfermé au fond d'elles-même jusqu'à leur majorité, et c'est à leur vingtième anniversaire, lors d'un rituel bien spécifique, que la totalité de leur pouvoir est libéré. Cet événement, l'ascension, Sharlï l'attendait et s'y était préparée depuis longtemps avec ses amies, convaincue que ce serait un jour inoubliable. Et il le fut, pour bien des raisons...

✧ La Déchirure
Il fait nuit noire quand la cérémonie s'achève joyeusement. Soudain le tonnerre gronde, des éclairs zèbrent le ciel, et des trombes d'eau s'abattent sur les robes noires, qui s'en retournent vers Trysdan, les faisant se hater. C'est en arrivant qu'il leur apparaît. Immense, féroce, l'envergure de ses ailes masquant presque entièrement le ciel , il surplombe le village. Destructeur et terrifiant, la foudre jail-lissant de son énorme gueule, le dragon attaque et ravage tout sur son passage. Les sorcières le combattent toute la nuit, vaillantes, usant de magie face aux éclairs fracassants du dragon. A l'aube, la créature a finit par périr. Une grande partie du village n'est plus que ruines calcinées, et la moitié du clan noir a été décimée. Sharlï, la paupière tailladée d'un coup de griffe manqué, pleure des larmes de sang sur le corps de sa mère sans vie, la tenant entre ses bras.

✧ L'Héritage
Le village fut reconstruit peu à peu, et la communauté s'est relevée du massacre, la vie reprenant ses droits malgré tout. Les années qui suivent sont, pour Sharlï, faites d'études et d'expériences d'ordre magique, orientées vers la prédication et les enchantements. La jeune sorcière passe des décennies à apprendre l'alphabet Yshraïque puis, bien des années encore, pour apprendre à maîtriser l’Éther. D'abord simple adepte, devenue une initiée chevronnée, elle enseigne aux plus jeunes et a aujourd'hui, à 539 ans, atteint le rang de maître. Convoquée par Saresha Ner'daryn, la mère supérieure du clan noir, elle reçoit de celle-ci un bâton surmonté d'une Orhalyte entière -chose rare et d'une grande puissance- un "tempestaire".
-"Le catalyseur vient du fafynch, et je l'ai moi même enchanté. Il possède le pouvoir de changer la situation météorologique, faire la pluie et le beau temps... mais surtout, il peut déclencher la foudre. Je sais que tu t'en servira avec prudence, mon enfant", lui confie la Lorathi, lui offrant l'objet en guise de marque de confiance. Puis, après un court silence, elle reprend : "Maintenant écoute bien, Sharlï Ner'ardel. J'ai une mission de la plus haute importance à te confier"...

✧ La Mission
Enfermée dans sa cabine, la sorcière aux cheveux de jais étudie son grimoire. Nhalso le corbeau, perché sur l'un des montants du lit, l'observe tandis que la mer est encore agitée, par le mauvais grain de ces derniers jours. Depuis des semaines qu'ils avaient quittés le port de Lorder'hon, Sharlï se préparait activement. Ignorant tout du continent qu'elle partait étudier, des peuples qui l'habitaient ou bien encore, de la faune et la flore qu'elle allait y découvrir, elle perfectionnait discrètement sa magie. Alors qu'elle marmonne dans la langue secrète des dragons, l'Yshraïque, les cris de la vigie résonnent au dessus de sa tête. Elle tend l'oreille, et finalement distingue très clairement les mots "terre en vue". Elle sort de la cabine en courant, et grimpe à vive allure jusqu'au pont. Là haut, une main sur le bastingage et l'autre en visière, la belle regarde se découper au loin, les Terres d'Assylum.
Ainsi le voyage était terminé. Le véritable périple, sa mission, pouvait commencer...


((  study ❖ Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même ❖ ))


Dernière édition par Sharlï Ner'ardel le Lun 20 Avr - 2:52, édité 49 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosiaras
Admin
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: ❖ Sharlï Ner'ardel ❖    Mer 25 Mar - 19:51

Bonsoir Aillam...Si tu pouvais juste finir ta fiche de perso :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharlï Ner'ardel

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/03/2015
Localisation : France

MessageSujet: Re: ❖ Sharlï Ner'ardel ❖    Mer 25 Mar - 20:46

Bonsoir, bonsoir,

Comme on me l'a conseillé, je commence ma fiche et la complète doucement.
Dès qu'elle sera prête, je vous contacterais pour validation.

Bon jeu jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosiaras
Admin
avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: ❖ Sharlï Ner'ardel ❖    Lun 20 Avr - 15:53

Fiche perso Validée ...Très intéressante :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ❖ Sharlï Ner'ardel ❖    

Revenir en haut Aller en bas
 
❖ Sharlï Ner'ardel ❖
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asylum :: Présentation :: Fiche Personnage-
Sauter vers: